Clémence, Guide n’co

qui sommes nous - une bulle sur les pavés

Clémence, Guide n’co

Clémence, c’est notre nouvelle guide depuis quelques semaines déjà et il est bien temps de vous la présenter ! Son intitulé de poste c’est « Guide n’co » parce qu’elle est bien plus qu’une guide. Elle participe désormais à l’animation des réseaux sociaux, la création de circuits, aux innombrables recherches, la rédaction de coups de cœur et tout et tout 😊 .

Pour vous présenter la petite nouvelle, on a décidé de vous publier sa lettre de motivation « number two ».

En effet, quand Clémence nous a transmis sa candidature spontanée, elle a écrit une lettre classique ( et pourtant déjà pétillante) mais surtout une lettre Number Two de 2 pages. On lui décerne le titre de  « Meilleure Lettre de Motiv’ EVER ».  A vous de juger !

 Objet « Number Two » : « Moi aussi j’ai le Modjo, la Patate et la Frite ! 

Chère « joyeuse équipe » d’Une bulle sur les pavés,

Inspirée par la présentation d’ Une bulle sur les pavés -et de ses trois protagonistes : Romy, Lucie et Clara,- et souhaitant vous décrire du mieux qui soit mon parcours et mes passions qui me définissent aujourd’hui, je me lance à mon tour dans un portrait plus haut en couleur que dans les lettres de motivation traditionnelles.

A la grande question du « Qui êtes-vous ? » que beaucoup redoutent lors de leur premier entretien professionnel, je dois avouer que j’apprends à me connaître chaque jour. J’ai moi aussi mes qualités et mes défauts, mais je vous rassure je me soigne. Parmi mes qualités, celle que tout mon entourage retient est « passionnée. » Quand j’aime, je ne compte pas, je ne me lasse pas et surtout je m’émerveille telle une enfant de 10 ans à Disneyland Paris. Chose que je suis quand je m’y rends soit dit en passant. Mon sens du relationnel est ma qualité première dans le monde professionnel et personnel, je suis très sociable, agréable et souriante. Avant de sauter dans le vide de la Licence professionnelle de Guide/conférencier, devenir guide était pour moi un métier de passion et de partage. Maintenant que je suis en plein cœur du sujet, je confesse volontiers qu’en dehors des aspects techniques et du flot de connaissances à emmagasiner, il me parait davantage important d’aimer « comme un fou, comme un soldat » ce métier passionnant et enrichissant, d’un point de vue culturel et social. La mission du guide est évidemment de transmettre un savoir ou savoir-faire à son groupe, qu’il soit élitiste ou amateur en la matière, ceci avec un sourire « ultra bright » et chaleureux afin qu’il passe un moment agréable.

 

Alors comme je vous le disais précédemment, je suis originaire de Calais sur la Côte d’Opale. La conjoncture politique actuelle et la médiatisation de sa situation économique dépeignent sûrement une image sombre et néfaste de cette ville qui m’a vu naître, mais Calais reste pour moi la ville de la dentelle, de la mode et de la lingerie de luxe. « A 18 ans, j’ai quitté ma province » disait ce cher Charles Aznavour. Fraîchement diplômée d’un baccalauréat Littéraire, je me suis donc installée à Lille, plutôt que Boulogne, afin d’apprendre à me débrouiller seule et découvrir un nouvel horizon. Je me félicite encore d’être allée à l’encontre de l’avis de mes parents et d’avoir suivi mes nouvelles aspirations. Depuis j’ai obtenu une Licence d’Anglais « Langues et cultures étrangères » à l’Université Lille III Charles de Gaulle, puis un BTS Tourisme à Maestris Sup Lille, et enchaîné des p’tits boulots par-ci par-là. Mes études d’anglais auront élargi ma vision très française à une perspective anglo-saxonne de la vie et de la société. Cette expérience couronnée et concrétisée par les six mois passés à Dublin l’année dernière en tant que jeune fille au pair, A.K.A la deuxième meilleure idée dans ma vie. J’en ai vu de jolies choses, mes yeux se sont écarquillés une bonne paire de fois, et j’ai rencontré des personnes formidables et des guides incroyables, qui comme vous, sont dynamiques, souriants, passionnés et sortent eux aussi des sentiers battus. Depuis je suis rentrée, l’Irlande me manque chaque jour, mais j’ai la chance de vivre dans une ville magnifique de ch’Nord – Lille – et étudier dans une toute autre ville – Arras, – toute aussi magnifique.

 

Lille pour moi c’est un goûter « So British » au Elizabeth’s, ou à l’Impertinente et au Be Yourself entre autres. Un repas entre potes ou en amoureux dans le Vieux Lille – histoire de mêler belles façades, pavés et bons p’tits plats – façon Ch’Nordiste jusqu’au bout au Vieux de la Vieille ou aux Compagnons de la Grappe, façon Italiana à la Bottega, ou encore bien Frenchie à La Part des Anges. Vous l’aurez compris, je suis multi linguiste en plaisirs culinaires. Par contre pour boire un coup, comme Lucie, rien de tel qu’une Kilkenny au Tir Na Nog, sûrement la part irlandaise qui vibre en moi. C’est aussi des balades dans le Vieux Lille truffé de mystères et de vestiges d’une merveilleuse époque, le long de la Deûle et dans la citadelle Vauban. Des heures passées dans les rues commerçantes, au travers des rayons du Furet du Nord à chercher un énième livre qu’on abandonnera dans la bibliothèque en attendant d’être redécouvert, au sein des nombreux salons de thé, bars et restaurants de la ville, parmi les lieux culturels et les salles de spectacle. Mieux partir, pour mieux revenir. J’aime du plus profond de mon être voyager, explorer, découvrir, expérimenter. A pieds, en voiture, en avion, en bateau. Je tombe amoureuse à chaque destination, mais au final je finis toujours par rentrer. Des rêves, j’en ai plein la tête, surtout des rêves de voyages toujours plus haut, toujours plus loin ! J’espère également m’éclater, prendre du plaisir encore et toujours à travers ce métier. Pour cela, je tiens personnellement à remercier Monsieur Stéphane Bern pour m’avoir donné la foi, tel un Dieu, un guide ! Je sais, et je l’assume, nous avons tous une idole. Pour ma part, c’est Stéphane.

J’espère en tout cas avoir pu vous faire découvrir un peu plus de moi, et ne pas vous avoir trop gonflé. Je vous l’ai dit, j’ai des défauts et qui plus est, lorsque je suis passionnée, ça se sent, ça se lit dans le cas présent.

Merci mille fois ! Et bonne continuation dans votre projet fantastique, fantasque et magnifique !

Clem

Ps : vous pouvez contacter Clemence sur hello@unebullesurlespaves.com